Muhammad Yunus, chantre du « social business »

À 77 ans, l’inventeur du microcrédit et prix Nobel de la paix poursuit son rêve d’un monde meilleur. Sa grande idée : promouvoir un nouveau type d’entreprise qui doit permettre à chacun d’accomplir sa vocation créatrice, tout en s’attaquant aux défis qu’affronte l’humanité.

Il était à Paris début novembre 2017 pour présider la 8e édition du sommet mondial du « social business » (entrepreneuriat social) et promouvoir cette idée neuve, irréaliste diront les sceptiques, d’une « entreprise sociale » au service du bien commun. Il était de nouveau dans la capitale à la mi-décembre, invité du « One Planet Summit », le grand forum voulu par le président Emmanuel Macron pour relancer la lutte mondiale contre le réchauffement climatique.

Entre les deux, Muhammad Yunus, 77 ans, aura sillonné la planète, de Stuttgart à Washington en passant par Dacca (Bangladesh), arborant son indémodable tunique grège et son éternel fin sourire, pour porter la bonne parole qui permettra, espère-t-il, de « changer le monde ».

Read More

Write a comment